Démonologue Zorgott de Mort-Chêne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Démonologue Zorgott de Mort-Chêne

Message  Zorgott de Mort-Chêne le Mar 26 Juil - 11:55

Zorgott a passé ses premières années en tant que réprouvé à étudier les démons et leurs habitats. Pour la plupart, ils viennent du Néant distordu et justement, le démonologue était certain qu’il devait y avoir un moyen d’exploiter cette vaste étendue.
Il commença par essayer de créer un portail qui lui permettrait d’y accéder à n’importe quel endroit en Azeroth. Le chemin fut long, mais il finit par y parvenir.
Il passa à la seconde étape de son expérience : Y envoyer une créature. Il commença tout d’abord par un gorille, car c’était une créature assez bête (d’après lui) pour faire l’affaire. Le singe n’en revint jamais. Il voulut essayer à nouveau, cette fois-ci avec un ourson, sauf qu’un serpent qui rodait par là traversa involontairement le portail. Seulement quelques secondes après qu’ils aient pénétrés dans le néant, un serpent avec comme bout de queue une patte d’ours en ressorti. Zorgott se réjouissait, il avait trouvé une utilité à cette étendue infinie !
Il continua avec d’autres créatures. Le gouvernement de Fossoyeuse semblait intéressé par le réprouvé en question. Ils l’engagèrent. Son poste au sein du gouvernement ne dura pas longtemps. Il fut renvoyer pour achats d’organes illégaux à un certain docteur « Roger Verenti ».
Zorgott commençait à s’appauvrir, c’était bien beau d’être un scientifique, mais si nous ne sommes plus payés, on ne va pas loin. Il devait se trouvait un boulot. Après quelques journées de recherche, il fut engagé par une organisation assez importante pour lui verser un bon salaire. Le Cartel Zircontusion.
La fameuse « Zone 53 » devint son laboratoire pendant un certains temps. Il y mit en place le « Projet 19 » qui consistait à croiser un animal avec un élément. Pour sa première expérience, une wyverne et de l’eau. Il voulut aller plus loin. Il continua avec un raptor mais cette fois-ci des noyaux de feu tout droit venu de Nagrand. Le hic, c’est que le choc dans le néant fut tellement brutal pour la créature, qu’elle ne resta en vie que quelques secondes.
Zorgott partit en Outreterre pour continuer ses expériences. Il resta caché du Cartel Zircontusion et tout particulièrement du Cercle Spirituel.
Une fois revenu en Azeroth, il remonta des Terres foudroyées vers le nord, en direction d’Azshara. Le chemin était long. Au moment de contourner la grande balafre, le démonologue décida de passer par Cabestan. Il resta seul dans un coin de la « Quille Brisée » à écrire sa lettre de démission.
Dans les Tarides du Nord, il rencontra Shensko, un elfe de sang surement fou, mais qui avait des projets intéressant. Zorgott se lança donc et accepta la proposition, il devint donc un membre de la Confrérie des Ombres.

Depuis quelques temps, le néantologue vit de ses quelques arnaques à Cabestan. Il est prêt à aider la Confrérie des Ombres à atteindre leurs objectifs, qui l’intéresse tout autant.

avatar
Zorgott de Mort-Chêne
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 25/07/2011
Localisation : Tarides du Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedesombres.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Démonologue Zorgott de Mort-Chêne

Message  Zorgott de Mort-Chêne le Jeu 28 Juil - 14:17

Eux, et leurs sujets de liberté. Ils ne comprennent pas qu’ils ne sont que des pions utilisés par la Horde, envoyés un à un à l’abattoir. Leurs vies est insignifiante aux yeux du chef de guerre. Mais bientôt, nous les vengerons. Ils nous prennent pour des criminels, mais c’est pour leur bien. Ils ne cherchent pas à comprendre.

Me voilà aux lamentations… Cette caverne. Mais ce n’est pas n’importe quelle caverne. Sa corruption, tellement diabolique, tellement démoniaque, tellement moi ! Haha… Tous nos espoirs reposent là-dessus. Et dire que quand ils comprendront qu’on a fait ça pour eux, pour leurs biens, ils seront déjà six pieds sous terre. Ils sont inconscients de ce qui se passe chez les hauts placés de la Horde. J’ai été baron de Fossoyeuse, je sais ce que je dis. J’ai même connu le juge qui a condamné les deux autres, Hâgen et Skaduwee à je ne sais plus quelle peine. Et tous ces chefs de la Horde, qui nous regarde de haut. Et vous leurs faites confiance en plus ?! J’avoue ne pas vous comprendre. Pourquoi les écoute-t-il ? Enfin bon. De toute façon, on ne peut que les laisser faire.

Va falloir que je me remette au boulot, moi. Le souci c’est que je ne sais pas comment faire pour créer cet humanoïde. Enfin plutôt, ce monstre. Et va-t-il vraiment nous obéir ? Franchement, j’en doute. Mais on verra bien sur le coup, qu’est-ce que tu veux que je fasse ? Allez, moi je dois étudier ces prélèvements. Ah ! Ca aussi, ça m’énerve ! Je ne suis pas apothicaire mais Démonologue, Néantologue ! Tu vois un rapport entre les démons ou le néant distordu et de l’eau ? Hein ? Non. Alors voilà.
Si je ne devais pas prouver au monde que je suis le plus grand et puissant scientifique, je ne le ferais pas. Et l’autre Ryzzik qui me rabaisse tout le temps, raaah ! Qu’il m’énerve celui là. Je te jure j’ai presque envie de l’étrangler, lui. Faut aussi que je trouve un moyen de l’éliminer, il mijote quelque chose de pas net et j’ai bien peur que ça me fasse tout foirer. J’demanderais à la branche militaire de s’en occuper et qu’ils m’appellent pour que je l’achève au passage. Je ne veux pas qu’on me retire ce plaisir. C’est ce que je souhaite depuis que je le connais, ça date du temps où je faisais encore mes recherches dans la péninsule des flammes infernales. Il était là, à toujours me coller. Puis ses silithides, aaaah ! Qu’elles m’énervent. Je les tuerais devant ses yeux avant de l’achever, histoire qu’il souffre. J’ai horreur de ce type, vraiment horreur. Il m’énerve à un point pas possible. Faut que je l’oublie pour le moment. De toute façon j’ai d’autres trucs plus importants à faire.

C’est enfin terminé ! Ce foutu rat bougeait dans tous les sens, j’en pouvais plus, pas moye n de la piquer. Le pauvre, j’étais là à lui dire que ce n’était que de l’eau On verra bien ce qu’il va devenir, après cette piqure. A mon avis il finira comme tous les autres, morts. C’est quelque chose d’inévitable. Mais, comme je le dis souvent : « Quand on est mort, c'est pour longtemps ! Mais l'avantage c'est que toute chair n'est que venaison, or, moi je n'en possède pas ».
avatar
Zorgott de Mort-Chêne
Admin

Messages : 12
Date d'inscription : 25/07/2011
Localisation : Tarides du Nord

Voir le profil de l'utilisateur http://confreriedesombres.wowjdr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum